Hebrios le retour

Putain deux ans !

Et ben voilà, je ne suis pas mort, cher(s) lecteur(s), mais combien ai-je encore de lecteurs, sachant que mes anciennes statistiques étaient gonflées par des gens qui cherchaient des « dessins de murs en pierre » et qui tombaient, inexplicablement, sur mes gribouillages pour mon projet de rpg Extrêmement chevaleresque (c’est le titre du projet) ?

Peu importe à vrai dire, si je commence à trop y penser je vais arrêter d’écrire cet article qui mérite pourtant de l’être. Parce que je n’ai certes pas travaillé sur ce qui suit pendant deux ans, mais j’ai bricolé quelques mois dessus. J’ai amélioré Hebrios, j’ai bidouillé, corrigé, arrangé, je me suis énervé, j’ai bloqué tout en tentant de me rassurer en me disant que j’apprenais et que ce serait encore mieux la prochaine fois.

J’ai failli jeter l’éponge bien sûr, mais bon, j’ai plus ou moins vaincu pour accoucher d’un jeu, en couleur, pas trop buggé, jouable je pense, bref un truc aussi proche de quelque chose de sérieux que je peux le faire.

hebrios_menuhebrios_jeu1hebrios_jeu2

Pour télécharger le jeu c’est ici, c’est un exécutable, c’est vite téléchargé et vite effacé (essayez juste de jouer un peu entre les deux) :

http://izardjerome.free.fr/hebrios_fr.exe

Publicités