Le défi de l’été

Heyaya !

Salut les zombis. Peut-être que j’ai plus de lecteurs (à part mes deux copains, hihi coucou les copains, je vous fais un bisou depuis l’internet ! Hi hi !) depuis que j’ai lâchement abandonné les lieux pour me consacrer à un effort professionnel de la vraie vie couronné d’échec (l’effort, pas la vie, sinon j’aurai mis un « e » à « couronné » et ce serait trop triste en plus, déjà que là bon…). Enfin on s’en fout, de toute façon j’allais revenir, hein, tant que je suis vivant je continuerai à bidouiller des machins bringuebalants, c’est une putain de vocation vitale de bidouiller des machins bringuebalants. On peut pas tous être Napoléon ou Richard Gasquet. Heureusement d’ailleurs. Enfin peut-être que ce serait marrant quand même, qui sait, mais l’humanité n’aurait pas trop d’avenir.

Alors rentrons dans le vif du sujet, parce que comme je suis parti je sais que je pourrais écrire des heures sans exprimer quoi que ce soit de significatif, comme un mécanisme super bien huilé qui tourne dans le vide sans qu’une force soit nécessaire pour le mouvoir et sans que son action soit utile à quelque chose. Qu’est-ce que je disais, hein, voilà.

Donc lecteur, tu n’as certainement pas oublié mon projet de jeu de shoot them up mou et blafard sur fond de seconde guerre mondiale et de vie sociale rapport à la hiérarchie, la camaraderie, l’amour et éventuellement le sexe (ça c’est pour les séquences de dialogues). Ben oui, il y a tout ça dans Reinhardt Reinhardt.

dialogue

Donc j’avance, avec cette désagréable impression du débutant de faire plein d’efforts qu’il pourrait s’épargner s’il était plus malin. Mais comme la recherche du moindre effort est sans fin, il faut bien s’arrêter à un moment donné et considérer qu’on va certes faire des efforts inutiles mais qu’ils sont malgré tout acceptables. De toute façon je suis plutôt très content, tant j’ai progressé de façon spectaculaire depuis Hebrios. Je commence à maîtriser correctement la partie la plus accessible de Game Maker. Enfin je crois.

Donc je disais j’ai progressé sur le jeu, j’en suis à la mission 6 (sur 11), mais j’ai déjà avancé pas mal sur le contenu à venir, et ça ira plus vite que les 5 premières missions. Après il me restera des choses un peu délicates à implémenter, comme un vrai menu pause digne de ce nom, et à améliorer les décors, les bruits et mettre de la musique. Et après j’aurai fini, donc je pense avoir achevé tout ça à la fin de l’été.

jeu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s