Premiers bidouillages

Si Game Maker simplifie considérablement les tâches de programmation et se montre plutôt accessible, il va de soi que pour le profane beaucoup de ses arcanes les plus sophistiqués prendront du temps à être maîtrisés. Le logiciel permet de tout faire ou presque paraît-il, mais la liberté est rarement offerte entière et gratuite. Pour en jouir pleinement il faut du travail et de la rigueur. Quelle horreur.

Bref, j’ai donc commencé par lire des tutoriels, et j’ai commencé par un petit travail de base extrait du défunt mais fameux site du Zéro : une sorte de pacman où j’ai remplacé les sprites d’origine par des images plus en lien avec mon sujet. Ca donne ça : une première sorte de jeu très rudimentaire, où le héros doit éviter de se faire toucher par des cochons errants sous peine de perdre la partie. Ca convient pas mal à une enfant de quatre ans par exemple. En tout cas la mienne en a redemandé.

1

C’est amusant, ça permet déjà de voir comment on déplace son personnage et d’autres objets qu’on ne dirige pas. Et puis les collisions aussi. Sur un tout petit exercice on a déjà beaucoup d’éléments fondamentaux qui apparaissent.

Au niveau des collisions j’ai aussi vu comment gérer la rencontre de mon personnage avec des objets du décor. Toucher un cochon sans le traverser c’est quelque chose, mais disparaître en passant derrière un arbre et rester devant quand on passe… devant, ça semble logique mais il faut le préciser. Et quand on veut être précis et faire des choses nettes il faut bricoler un peu dans différents paramètres, c’est déjà du boulot.

Un exemple de collision pas bien gérée :

2

Et un problème d’échelle avec la fleur. Et puis une différence de trait entre les éléments un peu choquante aussi.

Une autre évidence me frappe tout à coup : même en voulant faire un truc un peu à l’arrache, pas très beau, il faut travailler pour lui donner une cohérence graphique de façon à ce que ça ne constitue pas un motif de découragement immédiat pour le joueur potentiel. Il faut au moins que les graphismes soient fonctionnels à défaut d’être séduisants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s